(JO n° 209 du 8 septembre 2013)
NOR : CTNX1321050K

I. Termes et définitions

à l’épreuve du changement climatique

Domaine : Environnement.

Voir : résistant au changement climatique.

approche prudente

Domaine : Environnement.

Définition : Méthode d’étude de l’évolution d’un milieu naturel qui tient compte de l’état des sciences et des techniques et procède par extrapolation des lois connues en retenant par principe les hypothèses les plus pessimistes, de façon à préserver l’environnement.

Voir aussi : principe de précaution.

Equivalent étranger : conservativeness.

compensation des émissions de carbone

Forme abrégée : compensation carbone.

Domaine : Environnement.

Définition : Ensemble des mesures financières ou techniques permettant de contrebalancer, en partie ou en totalité, les émissions de dioxyde de carbone dans l’atmosphère qui sont dues à une activité spécifique et n’ont pu être évitées ou limitées.

Note : Quand la compensation est totale, on parle, dans le langage professionnel, de « neutralité carbone » (en anglais : carbon neutrality).

Voir aussi : effet de serre.

Equivalent étranger : carbon compensation.

croissance verte

Domaine : Environnement-Economie générale.

Définition : Croissance économique respectueuse de l’environnement naturel, et visant, par des actions ou des innovations spécifiques, à remédier aux atteintes qui lui sont portées.

Voir aussi : développement durable, écodéveloppement, économie verte.

Equivalent étranger : green growth.

économie verte

Domaine : Environnement-Economie générale.

Définition : Economie caractérisée par des investissements et des dispositions techniques qui visent à éviter, à réduire ou à supprimer les pollutions et, en particulier, les émissions de dioxyde de carbone, tout en utilisant au mieux les ressources énergétiques disponibles.

Note : Les innovations liées à l’économie verte favorisent la création d’emplois.

Voir aussi : croissance verte.

Equivalent étranger : green economy.

émulation écologique

Domaine : Environnement.

Définition : Incitation, par effet d’entraînement au sein d’un groupe, à adopter un comportement plus respectueux de l’environnement.

Equivalent étranger : green nudge.

énergie grise

Domaine : Environnement-Energie.

Définition : Quantité d’énergie nécessaire à la fabrication d’un produit ou à la fourniture de services.

Note :

1. L’énergie grise prise en compte dans l’analyse du cycle de vie d’un produit peut également l’être dans celle de la fourniture de services.

2. On trouve aussi le terme « énergie incorporée ».

Voir aussi : analyse du cycle de vie d’un produit.

Equivalent étranger : embodied energy.

étrépage, n.m.

Domaine : Environnement.

Définition : Technique de restauration écologique d’un sol consistant à en prélever une couche superficielle pour réduire sa teneur en matières organiques et favoriser ainsi l’installation d’espèces pionnières, tant végétales qu’animales.

Note :

1. L’étrépage est une technique appliquée particulièrement à des milieux pauvres en nutriments, tels que les pelouses naturelles et les landes.

2. L’étrépage se distingue du décapage, qui est pratiqué plus profondément et à des fins de dépollution.

Equivalent étranger : -

récupérateur de chaleur des eaux usées

Forme abrégée : récupérateur de chaleur.

Domaine : Bâtiment-Energie.

Définition : Echangeur servant à récupérer partiellement l’énergie thermique des eaux usées.

Note : L’emploi du terme power-pipe, qui est un nom de marque, est à proscrire.

Equivalent étranger : waste water heat recovery unit.

recyclage valorisant

Domaine : Economie et gestion d’entreprise-Environnement.

Définition : Fabrication, à partir d’objets ou de matériaux de récupération, de produits de plus haute valeur que les objets ou matériaux d’origine.

Voir aussi : recyclage des déchets.

Equivalent étranger : upcycling.

reméandrage, n.m.

Domaine : Environnement.

Définition : Technique consistant à allonger le tracé et à réduire la pente d’un cours d’eau pour rendre sa morphologie plus sinueuse et lui faire ainsi retrouver ses fonctions hydrobiologiques.

Note : Le reméandrage peut, par exemple, favoriser la régulation du régime des eaux, améliorer le niveau de la nappe phréatique ou permettre la préservation et la diversification d’habitats aquatiques.

Equivalent étranger : -

résistant au changement climatique

Domaine : Environnement.

Synonyme : à l’épreuve du changement climatique.

Définition : Se dit d’une population ou d’un écosystème qui, soit naturellement, soit du fait de mesures matérielles ou d’interventions biologiques, sont peu vulnérables au changement climatique, en particulier d’origine anthropique.

Note : Ces mesures ou ces interventions consistent, par exemple, à mieux gérer les ressources en eau, à protéger les terres agricoles ou à rechercher des variétés et des races domestiques résistantes.

Voir aussi : changement climatique, changement climatique anthropique.

Equivalent étranger : climate-proof.

sécurité industrielle

Domaine : Industrie-Environnement/Risques.

Définition : Ensemble des dispositions techniques, des moyens humains et des mesures d’organisation internes aux installations et aux activités industrielles, destinés à prévenir les accidents ou à atténuer leurs conséquences ; par extension, état résultant de ces dispositions.

Voir aussi : sécurité nucléaire, sûreté industrielle.

Equivalent étranger : industrial safety.

service écosystémique (langage professionnel)

Domaine : Environnement-Economie générale.

Définition : Avantage matériel ou immatériel que l’homme retire des écosystèmes.

Note : Certains services écosystémiques sont des avantages matériels liés à des processus naturels tels que la production de biens directement consommables, l’autoépuration des eaux, la stabilisation des sols ou la pollinisation ; d’autres sont des avantages immatériels, comme des activités récréatives ou culturelles.

Equivalent étranger : ecosystem service.

sûreté industrielle

Domaine : Industrie-Environnement/Risques.

Définition : Ensemble des dispositions techniques, des moyens humains et des mesures d’organisation internes et externes aux installations industrielles, destinés à prévenir les actes de malveillance venant de l’intérieur ou de l’extérieur, et à atténuer les conséquences des accidents ; par extension, état résultant de ces dispositions.

Voir aussi : sécurité industrielle, sûreté nucléaire.

Equivalent étranger : industrial security.

verdissement d’image

Domaine : Communication-Environnement.

Définition : Attribution abusive de qualités écologiques à un produit, à un service ou à une organisation.

Note : On trouve aussi les termes « écoblanchiment » et « blanchiment écologique ».

Equivalent étranger : greenwashing.

II. Table d’équivalence

A. - Termes étrangers

B. - Termes français



 

A propos du document

Type
Avis
Date de signature
Date de publication