(JO n°105 du 6 mai 2010)
NOR : SASP1001923D

Vus

Le Premier ministre,

Sur le rapport de la ministre de la santé et des sports,

Vu le code de la santé publique, notamment ses articles L. 1333-3, L. 1333-20 et R. 1333-109 ;

Vu l'avis de l'Autorité de sûreté nucléaire en date du 1er décembre 2009 ;

Le Conseil d'Etat (section sociale) entendu,

Décrète :

Article 1er du décret du 4 mai 2010

L'article R. 1333-109 du code de la santé publique est ainsi modifié :
1° Le premier alinéa est remplacé par les dispositions suivantes :
« I. En application de l'article L. 1333-3, la personne responsable d'une activité nucléaire déclare à l'Autorité de sûreté nucléaire ainsi qu'au préfet tout incident ou accident ayant entraîné ou susceptible d'entraîner une exposition individuelle ou collective à des rayonnements ionisants supérieure aux limites prescrites par les dispositions du présent chapitre.
« Dans le cas d'exposition de patients aux rayonnements ionisants à des fins médicales, les professionnels de santé participant au traitement ou au suivi de ces patients, ayant connaissance d'un incident ou d'un accident lié à cette exposition, en font la déclaration sans délai à l'Autorité de sûreté nucléaire et au directeur de l'agence régionale de santé territorialement compétente. Le directeur général de l'agence régionale de santé en informe immédiatement le préfet dans les conditions prévues à l'article L. 1435-1.
« II. Les événements ou incidents mentionnés au I sont qualifiés d'événements significatifs. » ;
2° Le second alinéa est précédé d'un III.

Article 2 du décret du 4 mai 2010

La ministre de la santé et des sports est chargée de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 4 mai 2010.

François Fillon

Par le Premier ministre :
La ministre de la santé et des sports,
Roselyne Bachelot-Narquin

A propos du document

Type
Décret
État
en vigueur
Date de signature
Date de publication