(JO n° 31 du 6 février 2007)
NOR : SANP0720201A

Texte modifié par :

Arrêté du 4 août 2017 (JO n° 191 du 17 août 2017)

Arrêté du 9 décembre 2015 (JO n°293 du 18 décembre 2015)

Vus

Le ministre de la santé et des solidarités,

Vu la directive 75/440/CEE du Conseil du 16 juin 1975 modifiée concernant la qualité requise des eaux superficielles destinées à la production d'eau alimentaire dans les Etats membres ;

Vu la directive 98/83/CE du Conseil du 3 novembre 1998 relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine ;

Vu le code de la santé publique, notamment ses articles R. 1321-1 à R. 1321-63 ;

Vu l'avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments en date du 30 mars 2006,

Arrête :

Article 1er de l'arrêté du 11 janvier 2007

Les limites et références de qualité des eaux destinées à la consommation humaine, à l'exclusion des eaux conditionnées, sont définies en annexe I du présent arrêté.

Article 2 de l'arrêté du 11 janvier 2007

Les limites de qualité des eaux brutes utilisées pour la production d'eau destinée à la consommation humaine, à l'exclusion des eaux de source conditionnées, fixées pour l'application des dispositions prévues aux articles R. 1321-7 (II), R. 1321-17 et R. 1321-42 sont définies en annexe II du présent arrêté.

Article 3 de l'arrêté du 11 janvier 2007

Les limites de qualité des eaux douces superficielles utilisées pour la production d'eau destinée à la consommation humaine, à l'exclusion des eaux de source conditionnées, fixées pour l'application des dispositions prévues aux articles R. 1321-38 à R. 1321-41 sont définies en annexe III du présent arrêté.

Article 4 de l'arrêté du 11 janvier 2007

I. Les paramètres pour lesquels l'avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments mentionné à l'article R. 1321-7 (II) est requis en cas de non-respect des limites de qualité des eaux brutes utilisées pour la production d'eau destinée à la consommation humaine sont définis à l'annexe II du présent arrêté.

II. Les paramètres pour lesquels le plan de gestion des ressources en eau prévu à l'article R. 1321-42 est requis sont définis à annexe II du présent arrêté.

Article 5 de l'arrêté du 11 janvier 2007

Le directeur général de la santé est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 11 janvier 2007.

Pour le ministre et par délégation :
La sous-directrice de la gestion des risques des milieux,
J. Boudot

Annexe I : Limites et références de qualité des eaux destinées à la consommation humaine, à l'exclusion des eaux conditionnées

I. Limites de qualité des eaux destinées à la consommation humaine

A. - Paramètres microbiologiques

 

(Arrêté du 4 août 2017, article 3, 1°) (#)

B. - Paramètres chimiques

La ligne entière concernant le Baryum - 0,7 mg/L est supprimée (#)

II. Références de qualité des eaux destinées à la consommation humaine

A. - Paramètres microbiologiques

B. - Paramètres chimiques et organoleptiques

(Arrêté du 4 août 2017, article 3 2°) (*)

(*) La ligne entière concernant le Baryum - 0,7 mg/L est rajoutée après la ligne concernant l'ammonium (NH4+)

C. - Paramètres indicateurs de radioactivité

(Arrêté du 9 décembre 2015, article 2 1° et 2°)

PARAMETRES REFERENCES DE QUALITE UNITES NOTES
Activité alpha globale     En cas de valeur supérieure à 0,10 Bq/L, il est procédé à l'analyse des radionucléides spécifiques définis dans l'arrêté mentionné à l'article R.1321-20.
Activité béta globale résiduelle     En cas de valeur supérieure à 1,0 Bq/L, il est procédé à l'analyse des radionucléides spécifiques définis dans l'arrêté mentionné à l'article R.1321-20.
Dose indicative (DI)   mSv/an Le calcul de la DI est effectué selon les modalités définies à l'article R.1321-20.
Tritium 100 Bq/L

La présence de concentrations élevées de tritium dans l'eau peut être le témoin de la présence d'autres radionucléides artificiels.

En cas de dépassement de la référence de qualité, il est procédé à l'analyse des radionucléides spécifiques définis dans l'arrêté mentionné à l'article R.1321-20.

« Radon 100 Bq/L Uniquement pour les eaux d'origine souterraine »

 

Annexe II : Limites de qualité des eaux brutes de toute origine utilisées pour la production d'eau destinée à la consommation humaine, à l'exclusion des eaux de source conditionnées, fixées pour l'application des dipositions prévues aux articles R. 1321-7 (II), R. 1321-17 ET R. 1321-42

(Arrêté du 4 août 2017, article 3, 3°) (!)

(!) La ligne entière concernant  le "Taux de saturation en oxygène dissous pour les eaux superficielles (O2) (1) < 30% est remplacée par «Taux de saturation en oxygène dissous pour les eaux superficielles (O2) (1) (4) > 30% »

Annexe III : Limites de qualité des eaux douces superficielles utilisées pour la production d'eau destinée à la consommation humaine, à l'exclusion des eaux de source conditionnées, fixées pour l'application des dispositions prévure aux articles R. 1321-38 À R. 1321-41

Les eaux doivent respecter des valeurs inférieures ou égales aux limites ou être comprises dans les intervalles figurant dans le tableau suivant sauf pour le taux de saturation en oxygène dissous (G : valeur guide ; I : valeur limite impérative).

 

 

A propos du document

Type
Arrêté
Date de signature
Date de publication

Documents liés