(JO n° 44 du 22 février 2022)
NOR : TREP2204674V

Cet avis annule et remplace l'avis sur les méthodes normalisées de référence pour les mesures dans l'air, l'eau et les sols dans les installations classées pour la protection de l'environnement publié au Journal officiel de la République française du 30 décembre 2020 (NOR : TREP2027860V).

Le présent avis précise les méthodes normalisées de référence à mettre en œuvre pour la réalisation des mesures de suivi des substances rejetées dans l'air, l'eau et les sols dans les installations classées pour la protection de l'environnement.

Les préconisations et les méthodes normalisées de référence énoncées dans le présent avis sont réputées satisfaire aux exigences réglementaires relatives à la surveillance des émissions dans les installations classées pour la protection de l'environnement.

Les méthodes précédemment référencées dans l'avis du 30 décembre 2020 le sont également pendant un délai de 12 mois à compter de la publication du présent avis au Journal officiel.

Les méthodes pour le mesurage dans l'air des émissions de source fixe ISO 10780 (novembre 1994) (vitesse et débit volume) et NF X43-303 (décembre 2011) (NH3) sont aussi référencées jusqu'au 1er septembre 2022.

1. Modalités des mesures

Dans le cas où la vérification du respect de prescriptions réglementaires applicables aux rejets des installations classées pour la protection de l'environnement passe par la réalisation de mesures :
- les mesures dans l'air à l'émission sont réalisées par un laboratoire disposant, pour les paramètres concernés, de l'agrément du ministère en charge de l'environnement conformément à l'arrêté du 11 mars 2010 portant modalités d'agrément des laboratoires ou organismes pour certains types de prélèvements et d'analyses à l'émission des substances dans l'atmosphère. Pour les paramètres pour lesquels l'agrément n'est pas requis, les mesures dans l'air à l'émission sont réalisées par un laboratoire accrédité selon la norme NF EN ISO/IEC 17025 par le Comité français d'accréditation ou par un organisme signataire de l'accord multilatéral pris dans le cadre de la Coordination européenne des organismes d'accréditation ;
- les mesures dans les rejets aqueux sont réalisées par un laboratoire disposant, pour les paramètres concernés, de l'agrément du ministère en charge de l'environnement conformément à l'arrêté du 27 octobre 2011 portant modalités d'agrément des laboratoires effectuant des analyses dans le domaine de l'eau et des milieux aquatiques ;
- les analyses de sols sont réalisées par un laboratoire accrédité selon la norme NF EN ISO/IEC 17025 dans le domaine des essais dans la matrice sol. La méthode d'analyse appliquée garantit la limite de quantification précisée pour chaque substance. Cette limite est fixée dans le tableau 8 du présent avis. Le laboratoire participe aux essais inter-laboratoires disponibles au niveau national ou international, pour la matrice sol, et pour chacun des paramètres revendiqués. En l'absence d'essais disponibles pour la matrice sol, la participation aux essais inter-laboratoires sur d'autres matrices solides (sédiment) est encouragée, sous réserve que les analyses soient réalisées selon les modalités définies à la partie 4 du présent avis.

Dans le cas de mesures d'autosurveillance des rejets, réalisées par des laboratoires non agréés, l'exactitude des mesures est régulièrement évaluée par leur comparaison avec des mesures réalisées par un laboratoire disposant, pour les paramètres concernés, de l'agrément du ministère en charge de l'environnement pour les analyses dans l'eau et dans l'air ou de l'accréditation selon la norme NF EN ISO/IEC 17025 pour les analyses dans les sols.

2. Mesurage dans l'air

Les méthodes normalisées de référence pour les émissions de sources fixes sont listées ci-dessous (tableau 1).

PARAMETRES METHODES DE REFERENCE
Planification, réalisation des campagnes de mesurage et rapport NF EN 15259 (novembre 2007)
NF X43-551 (octobre 2021)
As, Cd, Cr, Co, Cu, Mn, Ni, Pb, Sb, Tl et V NF EN 14385 (mai 2004)
CO NF EN 15058 (mars 2017)
CO2 XP CEN/TS 17405 (septembre 2020)
COV non méthaniques XP X43-554 (juillet 2009)
COV spécifiques FD X43-319 (novembre 2010)
COVT pXP X43-554 (juillet 2009)
NF EN 12619 (février 2013)
Cr VI hydrosoluble XP X43-136 (septembre 2013)
Cyanures libres XP X43-137 (décembre 2018)
Dioxines et furannes (PCDD/PCDF et PBDD/F) NF EN 1948-1 (juin 2006)
NF EN 1948-2 (juin 2006)
NF EN 1948-3 (juillet 2006)
Dioxines et furannes mesurées en continu XP CEN/TS 1948-5 (mai 2015)
GA X43-139 (décembre 2014)
Formaldéhyde FD X43-319 (novembre 2010)
HAP NF X43-329 (mai 2003)
HCl (prélèvement et mesurage in situ) NF EN 16429 (mars 2021)
HCl (prélèvement et analyse) NF EN 1911 (octobre 2010)
HF NF CEN/TS 17340 (septembre 2020)
Hg NF EN 13211 (juillet 2001)
Indice de pollution acide ou alcaline NF X43-317 (décembre 2011)
N2O XP X43-305 (novembre 2005)
NH3 NF EN ISO 21877 (octobre 2019)
NOx NF EN 14792 (février 2017)
O2 NF EN 14789 (juin 2017)
PCB NF EN 1948-4+A1 (janvier 2014)
PM2,5 et PM10 NF EN ISO 23210 (octobre 2009)
Poussières totales NF EN 13284-1 (novembre 2017)
SO2 NF EN 14791 (février 2017)
Vapeur d'eau NF EN 14790 (mars 2017)
Vitesse et débit volume NF EN ISO 16911-1 (avril 2013)
FD X43-140 (avril 2017)
Intensité odorante NF X43-103 (juin 1996)
Odeurs NF EN 13725 (octobre 2003)
Emissions fugitives - Mesurage des émissions fugitives de composés gazeux provenant d'équipements et de canalisations NF EN 15446 (mars 2008)
Emissions fugitives - Évaluation des sources fugitives de poussières par modélisation de dispersion inverse NF EN 15445 (octobre 2008)
Méthode de validation intra-laboratoire d'une méthode alternative comparée à une méthode de référence NF EN 14793 (février 2017)
Assurance qualité des PEMS (Systèmes prédictifs de suivi des émissions atmosphériques) XP X43-420 (juillet 2011)
Assurance qualité des systèmes de mesure automatique NF EN 14181 (décembre 2014)
FD X43-132 (juillet 2017)
Assurance qualité des systèmes de mesure automatique pour le mercure NF EN 14884 (avril 2006)
Assurance qualité des systèmes de mesure automatique pour les poussières NF EN 13284-2 (novembre 2017)
Certification des systèmes de mesurage automatisés - Partie 1 : Principes généraux NF EN 15267-1 (mai 2009)
Certification des systèmes de mesurage automatisés - Partie 2 : Evaluation initiale du système de gestion de la qualité des fabricants d'AMS et surveillance après certification du procédé de fabrication NF EN 15267-2 (mai 2009)
Certification des systèmes de mesurage automatisés - Partie 3 : Spécifications de performance et procédures d'essai pour systèmes de mesurage automatisés des émissions de sources fixes (AMS utilisés pour la surveillance en continu) NF EN 15267-3 (février 2008)
Certification des systèmes de mesurage automatisés - Partie 4 : Spécifications de performance et modes opératoires d'essai des systèmes de mesurage automatisés pour le mesurage périodique des émissions de sources fixes (P-AMS utilisés pour la surveillance périodique) NF EN 15267-4 (février 2017)
Protocole d'évaluation initiale des performances d'une méthode dans un laboratoire NF T90-210 (novembre 2018) (1)
Incertitude de mesure - Estimation de l'incertitude de mesure basée sur des données de validation et de contrôle qualité NF ISO 11352 (février 2013) (1)
Incertitude de mesure - Guide pratique pour l'estimation de l'incertitude de mesurage associée aux AMS - Contrôle qualité QAL 1 (cas des constituants gazeux) uFD X43-130 (décembre 2004)
Incertitude de mesure - Guide pratique pour l'estimation de l'incertitude de mesurage des concentrations en polluants FD X43-131-1 à FD X43-131-7 (février 2005)
(1) Les principes décrits dans ces normes s'appliquent aux analyses en laboratoire des échantillons prélevés.

Les méthodes normalisées de référence pour l'air ambiant au voisinage des installations classées pour la protection de l'environnement sont listées ci-dessous (tableau 2).

PARAMETRES METHODES DE REFERENCE
Benzène NF EN 14662-1 (novembre 2005) (1) ou NF EN 14662-2 (novembre 2005) (2) ou NF EN 14662-3 (décembre 2015) (3) ou NF EN 14662-4 (novembre 2005) (4) ou NF EN 14662-5 (novembre 2005) (5)
Benzo[a]anthracène, Benzo[b]fluoranthène, Benzo[j]fluoranthène, Benzo[k]fluoranthène, Dibenzo[a, h]anthracène, Indéno[1,2,3-cd]pyrène, Benzo[ghi]pérylène XP CEN/TS 16645 (mai 2014)
Benzo[a]pyrène NF EN 15549 (juillet 2008)
CO (méthode automatique) NF EN 14626 (octobre 2012)
Concentration en nombre de particules de l'aérosol atmosphérique XP CEN/TS 16976 (octobre 2016)
EC-OC au sein des PM2,5 (méthode manuelle) NF EN 16909 (mai 2017)
Hg gazeux total NF EN 15852 (juillet 2010)
NO, NO2 et NOx (méthode automatique) NF EN 14211 (octobre 2012)
NO2 (échantillonneurs par diffusion) NF EN 16339 (septembre 2013)
NO3-, SO42-, Cl-, NH4+, Na+, K+, Mg2+, Ca2+
au sein des PM2,5 (méthode manuelle)
NF EN 16913 (juillet 2017)
O3 (méthode automatique) NF EN 14625 (février 2013)
Pb, Cd, As, Ni au sein des PM10 (méthode manuelle) NF EN 14902 (décembre 2005)
PM2,5 et PM10 (méthode manuelle) uNF EN 12341 (juin 2014)
PM2,5 et PM10 (méthode automatique) NF EN 16450 (avril 2017)
Présence d'odeurs par mesures de terrain NF EN 16841-1 (décembre 2016)
NF EN 16841-2 (décembre 2016)
SO2 (méthode automatique) NF EN 14212 (janvier 2013)
(1) Echantillonnage par pompage suivi d'une désorption thermique et d'une méthode chromatographie en phase gazeuse.
(2) Prélèvement par pompage suivi d'une désorption au solvant et d'une méthode de chromatographie en phase gazeuse.
(3) Prélèvement par pompage automatique avec analyse chromatographique en phase gazeuse sur site.
(4) Echantillonnage par diffusion suivi d'une désorption thermique et d'une chromatographie en phase gazeuse.
(5) Prélèvement par diffusion suivi d'une désorption au solvant et d'une chromatographie gazeuse.

Les méthodes normalisées de référence pour les dépôts sont listées ci-dessous (tableau 3).

PARAMETRES METHODES DE REFERENCE
Benzo[a]anthracène, Benzo[b]fluoranthène, Benzo[j]fluoranthène, Benzo[k]fluoranthène, Benzo[a]pyrène, Dibenzo[a, h]anthracène et Indéno[1,2,3-cd]pyrène NF EN 15980 (juillet 2011)
Retombées atmosphériques sèches - Prélèvement sur plaquettes de dépôts NF X43-007 (décembre 2008)
Retombées atmosphériques totales - Préparation des échantillons avant analyses NF X43-014 (novembre 2017)
Hg NF EN 15853 (juillet 2010)
As, Cd, Ni, Pb NF EN 15841 (janvier 2010)
3. Mesurage dans l'eau

Les méthodes normalisées de référence pour l'échantillonnage des rejets aqueux sont listées ci-dessous (tableau 4).

METHODES D'ECHANTILLONNAGE DES REJETS AQUEUX METHODES DE REFERENCE
Conception des programmes et techniques d'échantillonnage ISO 5667-1 (décembre 2020)
Conservation et manipulation des échantillons NF EN ISO 5667-3 (juin 2018)
Contrôle qualité pour l'échantillonnage et la conservation des eaux FD T90-524 (septembre 2015)
Guide d'échantillonnage pour le suivi de la qualité des eaux dans l'environnement - Partie 2 : échantillonnage d'eaux résiduaires FD T90-523-2 (octobre 2019)
Guide technique de prélèvement pour la recherche de legionella dans les eaux FD T90-522 (juillet 2006)

Les méthodes normalisées de référence pour l'analyse des rejets aqueux sont listées ci-dessous (tableau 5).

METHODES / PARAMETRES CODES SANDRE METHODES DE REFERENCE
Carbone organique (COT) 1841 NF EN 1484 (juillet 1997)
Chloroalcanes 1955 NF EN ISO 12010 (avril 2019) pour la phase aqueuse et NF EN ISO 18635 (août 2017) pour la phase particulaire (1)
Couleur 1309 NF EN ISO 7887 (mars 2012)
Cyanures libres (en CN-) 1084 NF EN ISO 14403-1 (novembre 2012) §5.2 ou NF EN ISO 14403-2 (novembre 2012) §5.2
DBO5 1313 NF EN ISO 5815-1 (septembre 2019) (2)
DCO 1314 NF T90-101 (février 2021) (3)
Halogènes des composés organiques halogénés adsorbables (AOX) 1106 NF EN ISO 9562 (mars 2005) (4)
Hydrocarbures totaux (cas général : Somme de l'indice hydrocarbure et de l'indice hydrocarbure volatil) 7009 NF EN ISO 9377-2 (décembre 2000) et
NF T90-124 (septembre 2019)
Hydrocarbures totaux (industries pétrolières) 7009
ou
7008
Méthodes de référence du cas général
ou
NF M07-203 (décembre 2016) (5)
Indice cyanures totaux 1390 NF T90-107 (août 2002) ou NF EN ISO 14403-1 (novembre 2012) §5.1 ou NF EN ISO 14403-2 (novembre 2012) §5.1
Indice phénol (cas général) 1440 XP T90-109 (avril 1976)
NF EN ISO 14402 (décembre 1999)
(méthode par distillation sans extraction, §4, exclusivement) (6)
Indice phénol (industries pétrolières) 1440
ou
7487
Méthodes de référence du cas général
ou
NF T90-204 (février 1979) (7)
Legionella species
legionella pneumophila
1048 NF T90-431 (août 2017)
Matières en suspension totales 1305 NF EN 872 (juin 2005) (8)
Métaux : La méthode de minéralisation à mettre en œuvre est :
NF EN ISO 15587-1 (mai 2002)
  Aluminium 1370
Antimoine 1376
Arsenic 1369
Cadmium 1388
Chrome 1389
Cobalt 1379
Cuivre 1392
Etain 1380
Fer 1393
Manganèse 1394
Nickel 1386
Plomb 1382
Titane 1373
Zinc 1383
Mercure 1387 Les méthodes de minéralisation à mettre en œuvre sont : NF EN ISO 12846 (juin 2012) (§7 exclusivement) ou NF EN ISO 15587-1 (mai 2002) (§8.3 digestion dans un système fermé)
pH 1302 NF EN ISO 10523 (mai 2012)
Protocole d'évaluation initiale des performances d'une méthode dans un laboratoire / NF T90-210 (novembre 2018)
Qualité de l'eau - Estimation de l'incertitude de mesure basée sur des données de validation et de contrôle qualité / NF ISO 11352 (février 2013)
ST-DCO 6396 ISO 15705 (novembre 2002) (9)
Substances lipophiles peu volatiles
(Substances extractibles à l'hexane, SEH)
7464 ISO 11349 (septembre 2010)
(1) Lorsque le rejet analysé présente une concentration en matières en suspension inférieure à 250 mg/L, l'utilisation de la norme NF EN ISO 12010 (avril 2019) seule suffit.
(2) Dans le cas de teneurs basses, inférieures à 1 mg/L, la norme NF EN 1899-2 (mai 1998) est utilisable.
(3) Pour des échantillons présentant une concentration en chlorures supérieure à 2 g/L, l'échantillon doit être dilué jusqu'à ce que la concentration en chlorures soit inférieure à 2g/L. Dans ce cas, la limite de quantification est rehaussée du facteur de dilution mais doit être compatible avec l'objectif visé (valeur limite d'émission prescrite). Si, compte tenu des teneurs en chlorures de l'échantillon, la dilution ne permet pas de respecter l'objectif visé alors le paramètre DCO ne peut être utilisé. D'autres paramètres peuvent apporter des informations sur les matières oxydables de l'échantillon (COT notamment).
(4) Pour des échantillons présentant une teneur en chlorures supérieure à 1 g/L, la méthode à base d'extraction sur phase solide (SPE-AOX) présentée en annexe A de la norme NF EN ISO 9562 (mars 2005) est mise en œuvre. Cependant, les résultats obtenus par cette méthode modifiée peuvent différer significativement des résultats obtenus par la méthode requise.
(5) L'utilisation de la norme NF M07-203 (décembre 2016) n'est tolérée que pour les mesures d'autosurveillance réalisées dans les rejets aqueux des industries pétrolières ; une comparaison avec des mesures effectuées selon les normes de référence du cas général est régulièrement effectuée.
(6) La méthode par extraction sans distillation NF EN ISO 14402 (décembre 1999) §3 n'est pas applicable aux rejets et n'est pas utilisée.
(7) L'utilisation de la norme NF T90-204 (février 1979) n'est tolérée que pour les mesures d'autosurveillance réalisées dans les rejets aqueux des industries pétrolières ; une comparaison avec des mesures effectuées selon les normes de référence du cas général est régulièrement effectuée.
(8) En cas de colmatage, c'est-à-dire pour une durée de filtration supérieure à 30 minutes, la norme NF T90-105-2 (janvier 1997) est utilisable.
(9) Le prestataire d'analyse s'assure que la mesure a été faite avec un réactif dont la plage d'utilisation correspond exactement à la valeur mesurée.
Pour des échantillons très chargés en MES, la norme NF T90-101 (février 2021) est recommandée.
Pour des échantillons présentant une concentration en chlorures supérieure à 1 g/L, l'échantillon doit être dilué jusqu'à ce que la concentration en chlorures soit inférieure à 1 g/L. Dans ce cas, la limite de quantification est rehaussée du facteur de dilution mais doit être compatible avec l'objectif visé (valeur limite d'émission prescrite). Si la dilution ne permet pas de respecter l'objectif visé alors la norme NF T90-101 (février 2021) est utilisée.
4. Mesurage dans les sols

Les méthodes normalisées de référence pour l'échantillonnage sont listées ci-dessous (tableau 6).

METHODES D'ECHANTILLONNAGE NORMES DE REFERENCE
Choix et application des techniques d'échantillonnage NF ISO 18400-102 (décembre 2017)
Emballage, transport, stockage et conservation des échantillons NF ISO 18400-105 (décembre 2017)
Prétraitement physique sur le terrain NF ISO 18400-201 (décembre 2017)

Pour la recherche des composés volatils, les normes NF ISO 18400-102 et 105 donnent des lignes directrices sur l'échantillonnage des sols pour limiter les pertes de composés. Elles recommandent notamment de préserver la structure du sol (échantillon non remanié), d'éviter l'exposition à l'air et de stabiliser les COV (par exemple en conservant l'échantillon de sol dans le méthanol). Ces deux normes renvoient également à la norme ISO 22155 qui recommande l'échantillonnage par la méthode de flacons pré remplis de méthanol ou par la méthode du tube de carottage afin d'éviter les pertes par volatilisation. Pour ces composés, et selon la norme NF EN 16179, l'échantillon de sol ne peut être soumis à aucun prétraitement (quartage, tamisage, broyage).

Pour l'analyse des composés non volatils, il appartient au demandeur à l'initiative de l'échantillonnage des sols de décider d'écarter sur site les fractions grossières (blocs, galets, débris…) si elles sont non représentatives de l'échantillon et sans objet pour l'étude, afin de limiter les choix ultérieurs à faire par le laboratoire. Le laboratoire considère l'échantillon réceptionné comme représentatif du site (même s'il est constitué de graviers, galets…) et ne doit pas procéder à l'élimination de matériaux étrangers. Si toutefois le laboratoire d'analyse procède à l'élimination de matériaux étrangers (tels que plastique, verre, débris végétaux), les informations relatives au retrait des matériaux étrangers éliminés et à la masse correspondante sont mentionnées dans le bulletin d'analyse conformément à la norme NF EN 16179 (octobre 2012).

Le demandeur de l'analyse définit la fraction granulométrique des sols à analyser. En fonction du contexte d'études, il lui revient de préciser si la totalité de l'échantillon est concernée ou seulement la fraction inférieure à 2 mm. Le demandeur précise explicitement cette information au laboratoire lors de l'envoi des échantillons. La fraction à analyser selon l'exigence du demandeur (totalité de l'échantillon ou fraction inférieure à 2 mm) figure dans le bulletin d'analyse. Dans le cas d'une demande d'analyse sur la fraction inférieure à 2 mm, la masse du refus au tamis de 2 mm figure dans le bulletin d'analyse.

Le prestataire d'analyse applique les méthodes normalisées de référence de prétraitement et d'analyse précisées dans le tableau 7 du présent avis pour chaque paramètre.

Pour l'analyse des métaux et métalloïdes dans les sols, une mise en solution partielle à l'eau régale selon la norme NF EN ISO 54321 (février 2021) est privilégiée pour les études en gestion des sites et sols pollués (pour certains éléments métalliques, deux méthodes de mise en solution sont proposées). Dans le cas où le demandeur souhaite l'emploi de la norme NF ISO 14869-1 (août 2001) (mise en solution totale), il le mentionne explicitement au prestataire d'analyse. La méthode de minéralisation mise en œuvre est reprise dans le bulletin d'analyse. La méthode de dosage est laissée à l'appréciation du laboratoire (à l'exception du chrome VI) pour autant qu'il s'agisse d'une méthode normalisée et qu'elle respecte les exigences de performances.

Pour l'analyse des hydrocarbures aromatiques volatils et des hydrocarbures halogénés volatils, le laboratoire ajoute un traceur pour le prélèvement en flacon pré-rempli de méthanol et réalise un blanc laboratoire tous les 15 échantillons a minima.

Pour les hydrocarbures de pétrole semi-volatils C10 à C40 et les hydrocarbures de pétrole volatils C5-C10, la séparation en fractions aliphatiques et aromatiques (XP CEN ISO/TS 16558-2 (mars 2016) §9.2.2 ou NF EN ISO 16558-1 (octobre 2015)) n'est à réaliser que si elle est mentionnée par le demandeur.

Il est précisé que la norme NF EN 16179 (octobre 2012) reprend des principes des normes NF ISO 11464 (décembre 2006) et NF ISO 14507 (septembre 2003) qui peuvent être mentionnées dans certaines normes d'analyse. La norme NF EN 16179 (octobre 2012) prévoit une préparation physique (séchage, broyage…) dont la réalisation n'entre pas en contradiction avec les exigences des normes d'analyse mentionnées : elle est prescrite afin de respecter le mode de préparation de l'échantillon (brut ou sec, mode de séchage) et la masse de la prise d'essai à analyser liée à la granulométrie nécessaire au protocole d'analyse.

Les limites de quantification précisées dans le tableau 8 du présent avis sont déterminées sur matrice solide et sur l'ensemble de la méthode d'analyse, selon le protocole présenté par la norme XP X31-131 (octobre 2020).
Le laboratoire fournit dans le bulletin d'analyse le résultat ainsi que la valeur d'incertitude élargie associée (k=2).

Les méthodes normalisées de référence pour le prétraitement de l'échantillon et pour la mise en solution et/ou l'analyse sont listées ci-dessous (tableau 7).

PARAMETRES CODES
SANDRE
NORMES POUR
LE PRE-TRAITEMENT
DE L'ECHANTILLON
METHODES POUR LA MISE
EN SOLUTION ET/OU L'ANALYSE
Chlorates 1752 NF EN 16179 (octobre 2012) NF EN 12457-2 (décembre 2002) et NF EN ISO 10304-4 (juin 1999)
Chrome VI 1371 NF EN 16179 (octobre 2012) NF EN ISO 15192 (juillet 2021)
Composés nitroaromatiques : NF EN 16179 (octobre 2012) §5.5 NF ISO 11916-1 (octobre 2013) ou NF ISO 11916-2 (octobre 2013)
  2,4-Dinitrotoluène 1578
2,4,6-Trinitrotoluène 2736
2,6-Dinitroluène 1577
Nitrobenzène 2614
Cyanures aisément libérables 1084 NF EN 16179 (octobre 2012) NF EN ISO 17380 (août 2013)
Cyanures totaux 1390 NF EN 16179 (octobre 2012) NF EN ISO 17380 (août 2013)
Dioxines et furanes : NF EN 16179 (octobre 2012) §5.6 NF EN 16190 (décembre 2018)
  1,2,3,4,6,7,8-HpCDD 2575
1,2,3,4,6,7,8-HpCDF 2596
1,2,3,4,7,8,9-HpCDF 2597
1,2,3,4,7,8-HxCDD 2571
1,2,3,4,7,8-HxCDF 2591
1,2,3,6,7,8-HxCDD 2572
1,2,3,6,7,8-HxCDF 2692
1,2,3,7,8,9-HxCDD 2573
1,2,3,7,8,9-HxCDF 2597
1,2,3,7,8-PeCDD 2569
1,2,3,7,8-PeCDD 2588
2,3,4,6,7,8-HxCDF 2593
2,3,4,7,8-PeCDF 2589
2,3,7,8-TeCDD 2562
2,3,7,8-TeCDF 2586
OCDD 2566
uOCDF 5248
Ethers : NF EN 16179 (octobre 2012) §5.5 NF EN ISO 22155 (mai 2016)
  DIPE (éther diisopropylique) 5264
ETBE (éthyle tert-butyl éther) 2673
MTBE (méthyl tert-butyl éther) 1512
HAP : NF EN 16179 (octobre 2012) §5.6 ; séchage à l'air possible NF EN 16181 (juin 2018) ou NF ISO 18287 (août 2006)
  Acénaphtène 1453
Acénaphtylène 1622
Anthracène 1458
Benzo(a)anthracène 1082
Benzo(a)pyrène 1115
Benzo(b)fluoranthène 5250
Benzo(g, h,i)pérylène 1118
Benzo(k)fluoranthène 1117
Chrysène 1476
Dibenzo(a, h)anthracène 1621
Fluoranthène 1191
Fluorène 1623
Indéno(1,2,3-cd)pyrène 1204
Phénanthrène 1524
Pyrène 1537
Hydrocarbures aromatiques volatils : NF EN 16179 (octobre 2012) §5.5 NF EN ISO 22155 (mai 2016)
  1,2,4-Triméthylbenzène 1609
1,3,5-Triméthylbenzène 1509
Benzène 1114
Ethylbenzène 1497
Naphtalène 1517
Toluène 1278
Xylène ortho 1292
Xylènes méta + para 2925
Hydrocarbures de C10 à C40 (huiles minérales) / NF EN 16179 (octobre 2012) §5.6 ; séchage à l'air possible NF EN ISO 16703 (août 2011)
Hydrocarbures de pétrole semi-volatils C10 à C40 / NF EN 16179 (octobre 2012) §5.6 ; séchage à l'air possible XP CEN ISO/TS 16558-2 (mars 2016)
Hydrocarbures de pétrole volatils C5-C10 3332 NF EN 16179 (octobre 2012) §5.5 NF EN ISO 16558-1 (octobre 2015)
Hydrocarbures halogénés volatils : NF EN 16179 (octobre 2012) §5.5 NF EN ISO 22155 (mai 2016)
  1,1,1-Trichloroéthane 1284
1,2-Dichlorobenzène 1165
1,2-Dichloroéthane 1161
1,2-Dichloroéthylène 1163
1,2-Dichloroéthylène CIS 1456
1,2-Dichloroéthylène TRANS 1727
1,3-Dichlorobenzène 1164
1,4-Dichlorobenzène 1166
Chlorobenzène 1467
Chlorure de vinyle 1753
Dichlorométhane 1168
Tétrachloroéthylène (PCE) 1272
Tétrachlorométhane 1276
Tribromométhane 1122
Trichloroéthylène (TCE) 1286
Trichlorométhane (chloroforme) 1135
Matière sèche (MS) 1307   NF ISO 11465 (août 1994) ou NF EN 15934 (septembre 2012)
Mercure 1387 NF EN 16179 (octobre 2012) NF EN ISO 54321 (janvier 2021) et méthode normalisée de dosage sur liquide ou méthode par pyrolyse-amalgamation-absorption atomique (suivant par exemple EPA 7473)
Métaux : NF EN 16179 (octobre 2012) Mise en solution à l'eau régale NF EN ISO 54321 (janvier 2021) ou par attaque "totale" NF ISO 14869-1 (août 2001)
  Antimoine 1376
Arsenic 1369
Baryum 1396
Cadmium 1388
Chrome 1389
Cuivre 1392
Molybdène 1395
Nickel 1386
Plomb 1382
Sélénium 1385
Zinc 1383
Perchlorates 6219 NF EN 16179 (octobre 2012) ISO 20295 (septembre 2018)
pH 1302   NF ISO 10390 (mai 2005)
Phénols et chlorophénols : NF EN 16179 (octobre 2012) §5.5 ISO/TS 17182 (décembre 2014)
  Crésol (o, m, p) 6341 (somme des crésols)
1640 (ortho-crésol)
5855 (m+p-crésols)
Phénol 5515
Polychlorobiphényles : NF EN 16179 (octobre 2012) §5.6 ; séchage à l'air possible NF EN 17322 (juillet 2020)
  CB 28 (2,4,4'-trichlorobiphényle) 1239
CB 52 (2,2',5,5'-tetrachloro-1,1'-biphényle) 1241
CB 101 (2,2',4,5,5'-pentachlorobiphényle) 1242
CB 118 (2,3',4,4',5- pentachlorobiphényle) 1243
CB 138 (2,2',3,4,4',4',5-hexachlorobiphényle) 1244
CB 153 (2,2',4,4',5,5'-hexachlorobiphényle) 1245
CB 180 (2,2',3,4,4',5,5'- heptachlorobiphényle) 1246
Polychlorobiphényles de type dioxine : NF EN 16179 (octobre 2012) §5.6 NF EN 16190 (décembre 2018)
  CB 77 (3,3',4,4'- tétrachlorobiphényle) 1091
CB 81 (3,4,4',5- tétrachlorobiphényle) 5432
CB 105 (2,3,3',4,4'- pentachlorobiphényle) 1627
CB 114 (2,3,4,4',5- pentachlorobiphényle) 5433
CB 118 (2,3',4,4',5- pentachlorobiphényle) 1243
CB 123 (2,3',4,4',5'-pentachlorobiphényle) 5434
CB 126 (3,3',4,4',5-pentachlorobiphényle) 1089
CB 156 (2,3,3',4,4',5-hexachlorobiphényle 2032
CB 157 (2,3,3',4,4',5'-hexachlorobiphényle) 5435
CB 167 (2,3',4,4',5,5'-hexachlorobiphényle) 5436
CB 169 (3,3',4,4',5,5'-hexachlorobiphényle) 1090
CB 189 (2,3,3',4,4',5,5'-heptachlorobiphényle) 5437
Tributylétain 2879 NF EN 16179 (octobre 2012) §5.6 NF EN ISO 23161 (novembre 2018)

Les limites de quantification sont listées ci-dessous (tableau 8).

PARAMETRES CODES SANDRE LQ UNITE
(MS : matière sèche)
1,1,1-Trichloroéthane 1284 0,1 mg/kg de MS
1,2,3,4,6,7,8-HpCDD 2575 1 ng/kg de MS
1,2,3,4,6,7,8-HpCDF 2596 1 ng/kg de MS
1,2,3,4,7,8,9-HpCDF 2597 1 ng/kg de MS
1,2,3,4,7,8-HxCDD 2571 1 ng/kg de MS
1,2,3,4,7,8-HxCDF 2591 1 ng/kg de MS
1,2,3,6,7,8-HxCDD 2572 1 ng/kg de MS
1,2,3,6,7,8-HxCDF 2692 1 ng/kg de MS
1,2,3,7,8,9-HxCDD 2573 1 ng/kg de MS
1,2,3,7,8,9-HxCDF 2597 1 ng/kg de MS
1,2,3,7,8-PeCDD 2569 1 ng/kg de MS
1,2,3,7,8-PeCDD 2588 1 ng/kg de MS
1,2,4-Triméthylbenzène 1609 0,1 mg/kg de MS
1,2-Dichlorobenzène 1165 0,1 mg/kg de MS
1,2-Dichloroéthane 1161 0,1 mg/kg de MS
1,2-Dichloroéthylène 1163 0,1 mg/kg de MS
1,2-Dichloroéthylène (cis) 1456 0,1 mg/kg de MS
1,2-Dichloroéthylène (trans) 1727 0,1 mg/kg de MS
1,3,5-Triméthylbenzène 1509 0,1 mg/kg de MS
1,3-Dichlorobenzène 1164 0,1 mg/kg de MS
1,4-Dichlorobenzène 1166 0,1 mg/kg de MS
2,3,4,6,7,8-HxCDF 2593 1 ng/kg de MS
2,3,4,7,8-PeCDF 2589 1 ng/kg de MS
2,3,7,8-TeCDD 2562 1 ng/kg de MS
2,3,7,8-TeCDF 2586 1 ng/kg de MS
2,4,6-Trinitrophénol 6196 0,5 mg/kg de MS
2,4,6-Trinitrotoluène 2736 0,1 mg/kg de MS
2,4-Dinitrotoluène 1578 0,1 mg/kg de MS
2,6-Dinitroluène 1577 0,1 mg/kg de MS
Acénaphtène 1453 0,1 mg/kg de MS
Acénaphtylène 1622 0,1 mg/kg de MS
Anthracène 1458 0,1 mg/kg de MS
Antimoine 1376 1 mg/kg de MS
Arsenic 1369 1 mg/kg de MS
Baryum 1396 1 mg/kg de MS
Benzène 1114 0,05 mg/kg de MS
Benzo(a)anthracène 1082 0,1 mg/kg de MS
Benzo(a)pyrène 1115 0,1 mg/kg de MS
Benzo(b)fluoranthène 5250 0,1 mg/kg de MS
Benzo(g, h,i)pérylène 1118 0,1 mg/kg de MS
Benzo(k)fluoranthène 1117 0,1 mg/kg de MS
Cadmium 1388 0,4 mg/kg de MS
CB 101 2,2',4,5,5'-Pentachlorobiphényle 1241 10 μg/kg de MS
CB 105 2,3,3',4,4'-Pentachlorobiphényle 1627 0,1 μg/kg de MS
CB 114 2,3,4,4',5-Pentachlorobiphényle 5433 0,1 μg/kg de MS
CB 118 2,3',4,4',5-Pentachlorobiphényle 1243 10 μg/kg de MS
CB 118 2,3',4,4',5-Pentachlorobiphényle 1243 0,1 μg/kg de MS
CB 123 2,3',4,4',5'-Pentachlorobiphényle 5434 0,1 μg/kg de MS
CB 126 3,3',4,4',5-Pentachlorobiphényle 1089 0,1 μg/kg de MS
CB 138 2,2',3,4,4',4',5-Hexachlorobiphényle 1244 10 μg/kg de MS
CB 153 2,2',4,4',5,5'-Hexachlorobiphényle 1245 10 μg/kg de MS
CB 156 2,3,3',4,4',5-Hexachlorobiphényle 2032 0,1 μg/kg de MS
CB 157 2,3,3',4,4',5'-Hexachlorobiphényle 5435 0,1 μg/kg de MS
CB 167 2,3',4,4',5,5'-Hexachlorobiphényle 5436 0,1 μg/kg de MS
CB 169 3,3',4,4',5,5'-Hexachlorobiphényle 1090 0,1 μg/kg de MS
CB 180 2,2',3,4,4',5,5'-Heptachlorobiphényle 1246 10 μg/kg de MS
CB 189 2,3,3',4,4',5,5'-Heptachlorobiphényle 5437 0,1 μg/kg de MS
CB 28 2,4,4'-Trichlorobiphényle 1239 10 μg/kg de MS
CB 52 2,2',5,5'-Tetrachloro-1,1'-Biphényle 1241 10 μg/kg de MS
CB 77 3,3',4,4'-Tétrachlorobiphényle 1091 0,1 μg/kg de MS
CB 81 3,4,4',5-Tétrachlorobiphényle 5432 0,1 μg/kg de MS
Chlorates 1752 1 mg/kg de MS
Chlorobenzène 1467 0,1 mg/kg de MS
Chlorure de vinyle 1753 0,1 mg/kg de MS
Chrome 1389 1 mg/kg de MS
Chrome VI 1371 0,5 mg/kg de MS
Chrysène 1476 0,1 mg/kg de MS
Crésol (o, m, p) 1640 (ortho)
5855 (m+p)
6341 (somme)
0,5 mg/kg de MS
Cuivre 1392 1 mg/kg de MS
Cyanures aisément libérables 1084 1 mg/kg de MS
Cyanures totaux 1390 1 mg/kg de MS
Dibenzo(a, h)anthracène 1621 0,1 mg/kg de MS
Dichlorométhane 1168 0,1 mg/kg de MS
Ethylbenzène 1497 0,1 mg/kg de MS
Ethyle tert-butyl éther (ETBE) 2673 0,1 mg/kg de MS
Fluoranthène 1191 0,1 mg/kg de MS
Fluorène 1623 0,1 mg/kg de MS
HCT C10-C40 3319 20 mg/kg de MS
HCT C5-C10 3332 10 mg/kg de MS
Indéno(1,2,3-cd)pyrène 1204 0,1 mg/kg de MS
Mercure 1387 0,1 mg/kg de MS
Méthyl tert-butyl éther (MTBE) 1512 0,1 mg/kg de MS
Molybdène 1395 1 mg/kg de MS
Naphtalène 1517 0,1 mg/kg de MS
Nickel 1386 1 mg/kg de MS
Nitrobenzène 2614 0,1 mg/kg de MS
OCDD 2566 2 ng/kg de MS
OCDF 5248 2 ng/kg de MS
Perchlorates 6219 0,2 mg/kg de MS
Phénanthrène 1524 0,1 mg/kg de MS
Phénol 5515 0,5 mg/kg de MS
Plomb 1382 10 mg/kg de MS
Pyrène 1537 0,1 mg/kg de MS
Sélénium 1385 5 mg/kg de MS
Tétrachloroéthylène (PCE) 1272 0,2 mg/kg de MS
Tétrachlorométhane 1276 0,1 mg/kg de MS
Toluène 1278 0,1 mg/kg de MS
Tribromométhane 1122 0,1 mg/kg de MS
Tributylétain 2879 10 mg/kg de MS
Trichloroéthylène (TCE) 1286 0,1 mg/kg de MS
Trichlorométhane (chloroforme) 1135 0,1 mg/kg de MS
Xylène ortho 1292 0,1 mg/kg de MS
Xylènes méta + para 2925 0,1 mg/kg de MS
Zinc 1383 10 mg/kg de MS

 

A propos du document

Type
Avis
État
en vigueur
Date de signature
Date de publication

Documents liés

Vient remplacer