(JOUE n° L 408 du 4 décembre 2020)

Vus

La Commission européenne,

Vu le traité sur le fonctionnement de l’Union européenne,

Vu le règlement (UE) n° 525/2013 du Parlement européen et du Conseil du 21 mai 2013 relatif à un mécanisme pour la surveillance et la déclaration des émissions de gaz à effet de serre et pour la déclaration, au niveau national et au niveau de l’Union, d’autres informations ayant trait au changement climatique et abrogeant la décision n° 280/2004/CE (1), et notamment son article 19, paragraphe 6,

(1) JO L 165 du 18.6.2013, p. 13.

Considérants

Considérant ce qui suit :

(1) La décision n° 406/2009/CE du Parlement européen et du Conseil (2) établit les quotas annuels d’émissions de chacun des États membres pour chaque année de la période 2013-2020 et un mécanisme permettant d’apprécier chaque année le respect des limites fixées. Les allocations annuelles de quotas d’émission des États membres, exprimées en tonnes équivalent CO2, figurent dans la décision 2013/162/UE de la Commission (3). Les adaptations des allocations annuelles de quotas d’émission de chaque État membre sont fixées dans la décision d’exécution 2013/634/UE de la Commission (4).

(2) L’article 19 du règlement (UE) n° 525/2013 prévoit une procédure pour l’examen des données des inventaires nationaux des émissions de gaz à effet de serre destinée à apprécier le respect des dispositions de la décision n° 406/2009/CE. L’examen complet visé à l’article 19, paragraphe 1, du règlement (UE) n° 525/2013 a donc été effectué sur la base des données d’émission de 2018 déclarées à la Commission en avril 2020, conformément aux modalités prévues au chapitre III du règlement d’exécution (UE) n° 749/2014 de la Commission (5) et à l’annexe XVI dudit règlement.

(3) Il importe que la quantité totale des émissions de gaz à effet de serre relevant de la décision n° 406/2009/CE de chaque État membre pour l’année 2018 intègre les corrections techniques et les révisions des estimations effectuées durant l’examen complet et consignées dans les rapports d’examen finaux établis en application de l’article 35, paragraphe 2, du règlement d’exécution (UE) n° 749/2014.

(4) La présente décision devrait entrer en vigueur le jour de sa publication pour qu’elle soit alignée sur les dispositions de l’article 19, paragraphe 7, du règlement (UE) n° 525/2013, qui fixe la date de publication de la présente décision comme point de départ de la période de quatre mois pendant laquelle les États membres sont autorisés à faire usage des mécanismes de flexibilité au titre de la décision n° 406/2009/CE,

(2) Décision n° 406/2009/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2009 relative à l’effort à fournir par les États membres pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre afin de respecter les engagements de la Communauté en matière de réduction de ces émissions jusqu’en 2020 (JO L 140 du 5.6.2009, p. 136).

(3) Décision 2013/162/UE de la Commission du 26 mars 2013 relative à la détermination des allocations annuelles de quotas d’émission des États membres pour la période 2013-2020 conformément à la décision n° 406/2009/CE du Parlement européen et du Conseil (JO L 90 du 28.3.2013, p. 106).

(4) Décision d’exécution 2013/634/UE de la Commission du 31 octobre 2013 relative aux adaptations des allocations annuelles de quotas d’émission des États membres pour la période 2013-2020 conformément à la décision n° 406/2009/CE du Parlement européen et du Conseil (JO L 292 du 1.11.2013, p. 19).

(5) Règlement d’exécution (UE) n° 749/2014 de la Commission du 30 juin 2014 relatif à la structure, à la présentation, aux modalités de transmission et à l’examen des informations communiquées par les États membres en vertu du règlement (UE) n° 525/2013 du Parlement européen et du Conseil (JO L 203 du 11.7.2014, p. 23).

A adopté la présente décision :

Article 1er de la décision du 3 décembre 2020

La quantité totale des émissions de gaz à effet de serre relevant de la décision n° 406/2009/CE de chaque État membre pour l’année 2018, telle qu’elle ressort des données d’inventaire corrigées à l’issue de l’examen complet visé à l’article 19, paragraphe 1, du règlement (UE) n° 525/2013, est établie à l’annexe de la présente décision.

Article 2 de la décision du 3 décembre 2020

La présente décision entre en vigueur le jour de sa publication au Journal officiel de l’Union européenne.

Fait à Bruxelles, le 3 décembre 2020.

Par la Commission
La présidente
Ursula VON DER LEYEN

Annexe

État membre

Émissions de gaz à effet de serre relevant de la décision n° 406/2009/CE pour l’année 2018

(en tonnes équivalent dioxyde de carbone)

Belgique

74 253 859

Bulgarie

26 339 231

Tchéquie

60 616 480

Danemark

33 142 443

Allemagne

434 047 773

Estonie

6 121 701

Irlande

45 378 559

Grèce

44 694 510

Espagne

203 029 778

France

342 199 873

Croatie

16 219 173

Italie

278 729 729

Chypre

4 162 760

Lettonie

9 126 902

Lituanie

14 283 074

Luxembourg

9 075 522

Hongrie

43 249 947

Malte

1 383 374

Pays-Bas

99 731 984

Autriche

50 336 566

Pologne

213 033 372

Portugal

40 571 864

Roumanie

77 639 310

Slovénie

11 033 844

Slovaquie

21 065 066

Finlande

29 921 574

Suède

31 400 231

Royaume-Uni

329 880 406